Immobilier

3 conseils de gestion locative pour les investisseurs immobiliers

La gestion locative est l’ensemble des opérations mises en place dans une agence ou par un particulier pour l’administration des biens immobiliers mis en location, la gestion du bien, la recherche des locataires, etc. Elle prend aussi en compte toutes les tâches liées au bon déroulement de la location telles que les réparations ou rénovations, la perception des loyers et autres. Comment faire une bonne gestion locative ?

Qu’est-ce que la gestion locative ?

La gestion locative peut être définie comme un ensemble d’opérations ou d’activités permettant d’administrer un ou des biens mis en location, la recherche de locataires, la gestion des loyers perçus et diverses autres tâches. Pour bien gérer ses locations, il est important de suivre une formation investissement immobilier pour acquérir les connaissances nécessaires. Il existe différentes étapes dans la gestion locative d’un bien. 

En premier, il y a la gestion du bien immobilier avant la location. Dans cette étape, il faut faire la publicité du bien, organiser les visites du bien, étudier les dossiers des potentiels locataires, la rédaction des contrats de location et bien d’autres. Ensuite, il y a la gestion du bien en cours de location qui prend en compte les relances des locataires, les apurements de charges et le paiement des autres charges par le locataire. La dernière phase est la gestion du bien après la sortie du locataire qui doit répondre aux exigences juridiques. Il est possible de déléguer la gestion de son bien ou de le faire tout seul.

conseils de gestion locative pour les investisseurs immobiliers

Bien gérer ses locations : 3 conseils à suivre

Parce que la gestion locative peut être difficile, voici 3 conseils à suivre pour y arriver facilement :

1 – Se former à la gestion locative

Pour mieux faire la gestion locative, la première chose à faire est de suivre une formation de qualité. En réalité, la gestion d’une location est assez complexe et les novices ne peuvent pas vraiment faire grande chose. Par exemple, pour faire une gestion locative, il faut entre autres percevoir les charges et les loyers, faire une révision annuelle du loyer, faire les quittances de loyer, faire les réparations si possibles, tenir sa comptabilité, faire les déclarations fiscales de ses revenus locatifs, relancer les locataires qui n’ont pas encore payé, etc. 

Il faut aussi gérer les sinistres qui ne sont pas couverts par l’assurance habitation et réaliser bien d’autres tâches. Une personne qui n’a pas une formation adéquate ne peut pas bien gérer cette activité. De nos jours, il existe une large variété d’universités physiques et en ligne capables de délivrer des modules sur la gestion locative. Faites votre choix et suivez les cours afin d’être performant dans votre activité.

2 – Utiliser un logiciel de gestion locative

L’utilisation d’un logiciel de gestion locative présente de multiples avantages et permet de mieux gérer son activité. Sur le marché, il existe plusieurs types de logiciels : ceux que vous pouvez télécharger et ceux que vous pouvez utiliser directement en ligne. D’autres encore peuvent être utilisés sur mobile, ce qui permet aux gestionnaires de location d’avoir une facilité pour l’exécution de leurs tâches. Ce logiciel permet entre autres d’automatiser les processus dans la gestion locative. Par exemple, il permet d’automatiser la création et l’envoi des documents comme les quittances de loyer, les contrats de location, etc. 

En plus, il permet d’établir rapidement et facilement un état des lieux de votre bien immobilier mis en location. Avec ce logiciel, vous pouvez faire les enregistrements des paiements de la CAF. Pour les personnes qui n’ont pas une forte notion en comptabilité, le logiciel leur permet d’effectuer leur comptabilité et de mieux la gérer. Avec le logiciel, vous avez une aide à la déclaration fiscale et vous pouvez gérer les réservations en location sur une courte durée. Vous pouvez gérer et suivre les travaux d’interventions sur les biens immobiliers en utilisant le logiciel de gestion. Il vous permettra aussi de faire les signatures électroniques pour les baux.  

3 – Déléguer la gestion locative à une agence

Une autre stratégie est de déléguer la gestion locative de ses biens à un professionnel. En réalité, cette activité fait appel à une large gamme de compétences et de connaissances techniques. Pour cela, faire appel à un professionnel est un véritable avantage. Il sera mandaté pour réaliser les activités à votre place. Il est possible d’utiliser des logiciels de gestion locative en ligne, mais un professionnel effectuera mieux le travail. En réalité, les applications en ligne sont limitées et sont tout simplement des outils qui viennent en support. 

De même, une personne qui ne s’y connaît pas en gestion locative n’aura pas de facilité à utiliser un logiciel. Pour cela, la délégation à un professionnel est une aubaine. Ce dernier est le seule habilité à réaliser les tâches de manière convenable à la place du bailleur. Il faut savoir que le prix pour déléguer votre gestion locative à un professionnel est élevé. Tout de même, avec la qualité de services que vous aurez, vous allez pouvoir rentabiliser votre activité. En outre, la délégation vous permet de gagner en temps et de vaquer à d’autres occupations. Un autre avantage à faire appel à un professionnel est que les frais de l’agence sont déductibles des revenus fonciers.

Comments are closed.

You may also like