Immobilier

4 étapes pour préparer la vente d’un bien immobilier 

Vous souhaitez vendre votre logement ? Cela peut être un peu impressionnant, car il y a beaucoup de choses à prévoir. L’estimation, les annonces, les visites, gérer les offres de vente ! Heureusement, je vous propose un guide pour passer ces étapes en douceur et préparer la vente de votre bien immobilier.

Étape 1 : l’estimation est essentielle pour préparer la vente de votre bien immobilier

Estimer son bien immobilier est une étape à ne pas négliger. En effet, fixer un prix de vente peut paraître une formalité, mais ce n’est pas le cas. Il existe un marché immobilier local qui donne les tendances en matière de prix. Et ce n’est pas tout ! Chaque logement est unique et il faut donc que sa singularité ressorte dans son estimation.

Méfiez-vous des exemples du voisinage. Aucune habitation ne se vend au même prix, même avec une surface et une localisation identiques. Des critères très précis permettent aux professionnels de l’immobilier de donner un avis de valeur. Ainsi, l’état du bien, sa localisation, son environnement, sa surface, ses équipements doivent être passés au crible. 

Le prix moyen au mètre carré n’est qu’un indicateur parmi d’autres. Il ne peut en aucun cas vous fournir un prix de vente ! Bref, l’estimation d’un bien, c’est extrêmement compliqué. D’ailleurs, beaucoup de propriétaires font l’erreur de surestimer leur maison ou leur appartement. Ce n’est pas forcément volontaire, cela s’explique par un certain manque de recul. Le résultat ? Le logement peine à se vendre, et le prix doit être revu à la baisse, ce qui déstabilise parfois les potentiels acheteurs.

Je vous donne un conseil, faites appel à une agence immobilière. L’estimation est gratuite, cela vous évitera des prises de tête et vous aurez un véritable prix à proposer. Pour cela, consultez ce site.*

préparer la vente d’un bien immobilier 

Étape 2 : la rédaction de votre annonce immobilière 

Là encore, ça paraît simple ! Tout le monde est capable d’écrire une annonce. Oui, mais dans le cas de la vente d’un bien immobilier, c’est un peu plus compliqué. L’enjeu est plus important pour vous que de revendre une console de jeux vidéo ! Alors, comment procéder pour rédiger une bonne annonce ?

Il y a des obligations légales en matière d’annonces immobilières. Celles-ci ont été fixées par la Loi Alur en 2014. Les informations à indiquer sont : 

  • Le type de bien en vente : maison, appartement, terrain, etc. ;
  • La superficie du bien en mètres carrés selon les exigences de la Loi Carrez ;
  • L’état du bien : par exemple habitable de suite, travaux à prévoir ;
  • La composition de l’habitation : le nombre de pièces et leur nature ainsi que leur accès (étage, rez-de-chaussée) ;
  • Le prix de vente TTC ;
  • Les résultats du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) sous forme d’étiquette énergie ;
  • Pour certaines localisations géographiques ou dates de construction, d’autres diagnostics doivent être mentionnés ;
  • Pour un bien en copropriété, il faut également indiquer le nombre de lots et le montant des charges pour le lot à vendre. De plus, si la copropriété a des difficultés financières, il faut l’indiquer.

Pensez aussi à illustrer votre annonce avec des photos claires de votre logement. C’est grâce à ces photographies que les potentiels acquéreurs vont avoir envie ou non de programmer une visite.

Étape 3 : l’organisation des visites 

Cette étape demande de la disponibilité. Cela peut-être assez chronophage. Cependant, c’est un moment crucial pour vous assurer de vendre votre bien. Organisez-vous pour vous rendre disponible sur plusieurs créneaux. Les futurs acheteurs ont eux aussi des journées bien remplies et il faut que vous puissiez vous rencontrer. 

La visite doit permettre de voir le logement dans son intégralité. S’il y a une cave ou une dépendance, elle doit être vue comme l’habitation. Elle ne doit pas être trop rapide. Au contraire, il faut donner le temps aux visiteurs de se projeter dans la maison. Rien ne doit leur être dissimulé. Si un équipement ne fonctionne plus, ils doivent être prévenus. Soyez bienveillant et patient et répondez à toutes les questions avec honnêteté.

Etape 4 : la réception des offres de vente

Quand on vous envoie une offre de vente, vous devez prendre le temps d’y réfléchir. Il est fréquent que les offres soient en dessous du prix de vente. Parfois, c’est parce que l’estimation n’a pas été réalisée par un professionnel et que le prix paraît élevé. Le plus souvent, c’est parce que les acheteurs potentiels connaissent leur capacité d’emprunt. Libre à vous de refuser l’offre ou de l’accepter et de conclure la vente !

Comments are closed.

You may also like