5 conseils pour bien choisir son insert à granulés

5 conseils pour bien choisir son insert à granulés

L’installation d’un insert à granulés accroit directement le rendement énergétique de votre foyer. Le plus fascinant est qu’il le fait en maintenant l’attrait esthétique des flammes. Cependant, pour en bénéficier, vous devez être très attentif à certains critères afin de réussir le choix de votre insert à granulés. Découvrez-les à travers cet article.

Considérer les dimensions du foyer et de l’insert

Avant d’opérer un choix, vous devez d’abord considérer la taille de votre foyer. En effet, si vous souhaitez esquiver les gros travaux, optez pour un insert à granulés qui a une taille inférieure à celle de votre foyer. Ainsi, cela vous permettra d’encastrer parfaitement l’appareil. Vous ferez quelques petits travaux de maçonnerie certes, mais vous auriez déjà évité les lourds travaux.

En outre, retenez qu’un insert à granulé demande un raccordement électrique. Pour cela, vous devez disposer d’assez de place afin que le câble électrique ne surchauffe pas. De même, assurez-vous que le lieu soit non loin d’une prise électrique. En réalité, cela rend le raccordement plus facile surtout lorsqu’il s’agit d’un insert à granulés encastrable.

Tenir compte de la puissance et le rendement

La puissance est un facteur très important à considérer si vous souhaitez faire un choix judicieux. En effet, c’est le niveau de la puissance qui vous permet de bien chauffer les pièces sans recourir à un distributeur de chaleur. Pour cela, il faut qu’elle soit élevée. Par exemple, si vous avez une aire de 100 m2 à réchauffer, vous devez opter pour une puissance de 10 kW s’il s’agit d’une isolation moyenne.

Le rendement

Le rendement aussi est capital lors du choix d’un insert à granulés. En effet, il représente le rapport entre la quantité de chaleur qui a été restituée et celle de la chaleur produite lors de la combustion. Elle s’exprime en pourcentage et oscille entre 70 et 95 % pour les nouveaux modèles.

Considérer l’autonomie

L’autonomie représente l’intervalle de temps que peut tenir votre insert. Selon les calculs, en plein hiver, il vous faut en moyenne un sac de granulés de 15 kg pour une journée. Il est parfois possible que l’autonomie atteigne les 24 h même si vous êtes en mode continu.

En outre, vous avez la possibilité d’accroitre la capacité de trémie de l’appareil au cours de l’installation. Il suffit de mettre en place un système à tiroir afin de constituer une forme de réserve supplémentaire au-dessus de l’insert. Le système le plus recommandé est celui à toboggan. En effet, cette dernière vous permet de conserver 45 kg de granulés.

Prendre en compte les matériaux utilisés

Pour un choix optimal, il est conseillé d’opter pour des inserts qui sont confectionnés en fonte. En dépit de son de poids élevé, ce matériau est très robuste. De plus, son inertie thermique est très élevée. Ainsi, cela lui permet de bien résister face aux changements de température. Par contre, l’acier est plus léger avec une montée en température très rapide. Il offre une inertie inférieure à celle de la fonte.

Ce n’est pas exclusivement le matériau de l’insert que vous devez considérer. Il faut également tenir compte du matériau des briques du foyer. Vous pouvez choisir la vermiculite puisqu’elle conserve parfaitement la chaleur. Toutefois, il faut préciser qu’elle est fragile. La chamotte quant à elle, offre une forte robustesse certes, mais elle pâtit d’une inertie moindre. Enfin, la fonte est toujours une option.

Tenir compte des fonctionnalités disponibles

Les inserts à granulés sont généralement automatiques. Cela vous donne, en réalité, la possibilité de procéder à l’allumage quand vous le souhaitez. Cependant, retenez que l’allumage automatique varie d’un insert à un autre.

En effet, les meilleurs inserts à granulés sont dotés de trois plages horaires de programmation de température différente chacune. Quant à ceux de qualité moyenne, ils proposent seulement 2 programmes par jour. En outre, n’oubliez pas de vérifier la facilité d’usage du panneau de commande. Après cela, assurez-vous de la présence de l’option wifi afin de pouvoir régler l’appareil à distance.

Articles Similaires

Les avantages et les inconvénients des terrasses en bois

Les avantages et les inconvénients des terrasses en bois

Les deux meilleures plancha du marché

Les deux meilleures plancha du marché

Comment dimensionner un kit solaire autonome ?

Comment dimensionner un kit solaire autonome ?

Meublé ou non meublé : comment puis-je louer mon appartement ?

Meublé ou non meublé : comment puis-je louer mon appartement ?