Habitat / Maison

Les aides pour les panneaux solaires 

Sous l’impulsion de l’Union Européenne, le gouvernement français ne cesse de lancer des mesures pour encourager le développement des énergies renouvelables et faciliter la transition énergétique. 

La principale législation remontant à 2015 – loi sur la transition énergétique générale pour la croissance verte – est toujours d’actualité étant donné qu’elle fixe des objectifs à moyen et long terme (2050). 

Pour favoriser l’atteinte de ces objectifs, l’Etat met en place des aides financières destinées aux investissements dans les énergies vertes.

Pourquoi ces aides pour les panneaux solaires ?

De nombreuses aidés ont été débloquées par l’Etat pour favoriser la transition énergétique. C’est le cas des panneaux solaires qui font l’objet de nombreuses primes. En effet, les kits et panneaux solaires représentent un investissement conséquent. Entre les panneaux photovoltaïques ou thermiques, la batterie Gel, lithium ou plomb-carbone, l’installation, l’entretien…les coûts deviennent rapidement importants. 

C’est pourquoi la France a décidé la mise en place d’autant de facilités à l’égard de ceux qui investissent dans l’énergie solaire.

Aides pour les panneaux solaires

Les aides pour les panneaux solaires 

Les aides évoluent en fonction de la conjoncture économique et de l’avancement du projet. En 2022, de nouvelles aides se sont ajoutées aux primes précédentes pour les panneaux solaires. Il est à noter que certaines sont cumulables, mais pas toutes.

  • la prime à l’autoconsommation 
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • MaPrimeRénov
  • L’obligation d’achat
  • La prime énergie 
  • MaPrimeRénov Sérénité
  • La TVA à taux réduit 
  • Les aides locales pour les installations solaires 

Il est important, avant d’accepter un devis, de vérifier à quelles aides vous êtes éligible avant d’investir. Parfois vous pouvez cumuler des aides étatiques et des aides locales. Certaines aides sont octroyées avant les travaux, d’autres non. Identifiez bien les aides et les primes qui sont compatibles avec votre situation. 

Si vous n’êtes pas sûr à propos de certaines questions techniques, vous pouvez consulter un organisme officiel afin d’avoir des réponses à vos interrogations : l’ADIL de votre département ou la plateforme FAIRE peuvent vous aider. 

Comments are closed.

You may also like