Immobilier

Ce que les nouvelles technologies peuvent apporter au secteur immobilier

Le marché immobilier est dynamique et continue d’évoluer, tout comme les consommateurs qui reflètent les tendances de la société actuelle. La technologie a marqué une grande partie des progrès : depuis l’avènement d’Internet, de nombreux changements ont été observés dans le secteur.

Aujourd’hui, l’utilisateur souhaite participer davantage aux processus, s’informer et prendre ses propres décisions. Il sait qu’il peut faire appel à différentes entreprises et ne se contente pas d’un seul avis. L’émergence de certains portails offrant des formations et des outils technologiques, tels que Les Bons Conseils Immo, entre autres, lui a donné un profil différent, que ce soit en tant qu’investisseur ou en tant que partie prenante des entreprises du secteur. Mais de nouveaux moyens techniques émergent aujourd’hui, et nous pouvons être certains qu’ils auront un grand impact sur ce marché. Voici quelques exemples.

La Blockchain

La blockchain a été l’une des technologies les plus populaires et a apporté le plus de ressources au cours de la dernière décennie. Beaucoup la connaissent pour être à la base des cryptomonnaies. Son objectif, en lançant ces devises numériques, était de décentraliser le marché financier. Aujourd’hui, elle propose la même chose pour les communications, étant un élément essentiel à la création du Web 3.0, qui sera beaucoup plus démocratique et mettra l’accent sur la sécurité, la confidentialité et la transparence des internautes.

L’utilisation de la blockchain dans le secteur immobilier a déjà commencé. Cela s’est fait en utilisant des jetons pour certifier la propriété des biens immobiliers, qu’il s’agisse de biens complets ou de fractions de ceux-ci. Cela a rendu ce marché plus accessible, permettant aux petits investisseurs de participer tout en garantissant l’authenticité de leurs titres de propriété, en plus de faciliter et de rendre plus transparente la distribution des dividendes. La blockchain permet de conserver un registre de l’historique de propriété d’un bien avec toutes les garanties.

Cette technologie est également utilisée pour créer des contrats intelligents, qui peuvent très bien être applicables à ce secteur. Par exemple, entre les entreprises immobilières et les clients. Ces contrats sont très agiles et difficiles à falsifier, et tous les changements convenus par les parties peuvent être enregistrés de manière effective. De plus, les jetons ne sont pas seulement utiles pour l’investissement et le titre de propriété, ils peuvent également être utilisés pour organiser le processus de location d’un bien immobilier, notamment en ce qui concerne les locations de vacances ou le « Home Sharing ».

Le Métavers

Cet environnement promet d’être une révolution dans la manière dont nous communiquons. Nous sommes en présence d’un nouveau monde, virtuel, avec une incroyable capacité immersive et extrêmement réaliste, mais avec des possibilités que nous ne pouvons même pas imaginer. Derrière cette innovation se trouvent la réalité virtuelle, la réalité augmentée, mais aussi l’intelligence artificielle. Son arrivée ouvre la porte à toutes sortes de nouveaux services et à l’évolution de certains des plus classiques. Bien entendu, cela aura également un impact sur le marché immobilier.

D’une part, nous découvrons un nouvel univers avec des propriétés privées pour les utilisateurs, ayant des valeurs économiques diverses. Qui de mieux que les professionnels de ce secteur pour conseiller et gérer ces biens ? Surtout lorsque, dans de nombreux cas, il s’agit d’un investissement prévu pour générer un rendement futur. Notons que rien qu’en 2021, les achats immobiliers dans cet environnement ont déjà dépassé les 500 millions de dollars. Pour attester de leur propriété, des NFT sont utilisés, basés sur la blockchain dont nous avons déjà parlé précédemment.

D’autre part, de nombreuses entreprises traditionnelles vont migrer vers le Métavers pour accroître leur visibilité. De même pour celles de ce secteur, afin de pouvoir vendre des biens immobiliers dans le monde physique, avec certains avantages, tels que la possibilité de réaliser des visites virtuelles sans se déplacer, en observant tous les détails de l’actif que nous souhaitons acheter, y compris les rénovations potentielles et la décoration. De plus, les réunions entre professionnels, vendeurs et acheteurs peuvent se dérouler dans cet environnement de manière plus confortable. Les possibilités de formation pour les professionnels du secteur pourront également être exploitées, avec des matériaux pédagogiques innovants et un contact bien plus proche et enrichissant.

L’intelligence artificielle

Probablement la technologie la plus célèbre en ce moment. L’intelligence générative a représenté une véritable révolution à de nombreux niveaux. Après la première surprise que nous avons eue avec Chat GPT d’OpenAI et Bard de Google, nous découvrons maintenant toutes sortes d’applications intégrant cet outil qui optimise divers processus, libérant ainsi les professionnels de tâches mécaniques pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

La capacité de l’intelligence artificielle à analyser et synthétiser de grandes quantités de données est très utile dans ce secteur, tout comme la possibilité d’étudier de manière agile les différentes variables dans les investissements potentiels et l’évaluation réelle des différents actifs. En outre, les produits proposés aux clients peuvent être beaucoup plus personnalisés et basés sur des critères rationnels, améliorant ainsi l’expérience de l’acheteur potentiel, lui faisant gagner du temps et des efforts.

Il existe d’autres utilisations qui peuvent être pertinentes pour les entreprises de ce secteur. Par exemple, dans les domaines du marketing, où l’intelligence artificielle facilite les processus de rédaction publicitaire, la création et la mise à jour des sites web, ou encore la construction de bases de données de clients potentiels. Un autre exemple est le service client, qui peut être beaucoup plus efficace, permettant le suivi des problèmes et leur enregistrement, sans que les professionnels aient besoin de consacrer de longues heures à cette tâche.

Bien entendu, ce ne sont là que quelques exemples d’application de ces nouveaux outils. Nous verrons beaucoup plus à l’avenir, en particulier avec l’émergence d’évolutions de cette technologie et l’apparition de nouvelles. Nous devons penser que nous avons devant nous un nouveau catalogue de ressources qui pourraient s’avérer très bénéfiques ; pour en tirer parti, il faudra de la créativité, un esprit flexible, un caractère innovant, ainsi qu’une formation adéquate, tant pour les investisseurs que pour les professionnels.

Comments are closed.

You may also like