Quel est le moment idéal pour tailler les arbres fruitiers ?

Quel est le moment idéal pour tailler les arbres fruitiers ?

La taille est un facteur très déterminant pour le bien-être et la productivité  des arbres fruitiers qui sont si appréciés dans nos jardins. Mais pour qu’elle soit bénéfique, il faut qu’elle soit réalisée au bon moment. Été, hiver ou automne,  quel est le moment idéal pour tailler les arbres fruitiers ? Quel type de taille (Fructification, entretien, formation) effectuer en fonction de chaque période de l’année ? Découvrez dans cet article les réponses à ses différentes questions ainsi que nos conseils.

Pourquoi tailler les arbres fruitiers ?

Nous raffolons des fruits, car en plus des merveilles qu’ils font découvrir à nos papilles gustatives, ils nous apportent énergie, vitamines et santé.  Pour mieux en profiter, beaucoup de ménages adoptent la plantation des arbres fruitiers dans leur jardin. Un moyen pratique qui assure une belle récolte chaque année, mais aussi de faire des économies. Mais livrés à eux-mêmes, nos amis producteurs de fruits prennent une forme buissonnante qui en fonction de leur espèce peut être plus ou moins étalée ou érigée. Ils ne pourront pas donc nous donner le meilleur. Pour s’assurer de faire le plein de fruits à chaque récolte, il faut leur accorder un minimum d’entretien. L’un des points à ne pas négliger est d’ailleurs la taille. Une opération pour laquelle vous pouvez contacter servypaysage.fr, une entreprise paysagiste active dans le 95.

Avoir une récolte abondante et de qualité avec de beaux fruits, c’est la principale raison pour laquelle il faut tailler les arbres fruitiers. Cet exercice permet d’éliminer les bois morts et les branches maladroites tournées vers l’intérieur de l’arbre. Il permet également une bonne croissance des bourgeons proches des branches puissantes et courtes ce qui assure la pleine santé de l’arbre fruitier. Il est donc clair qu’une taille de qualité, effectué avec discernement, employant les bons outils et faite au bon moment est le meilleur moyen pour chouchouter l’arbre fruitier de votre jardin. Mais que retenir du bon moment pour effectuer cette activité ?

Taille des arbres fruitiers : comment déterminer le moment idéal ?

Tous les arbres fruitiers ne se ressemblent pas. Il est donc primordial de différencier les sujets avant de saisir vos outils. En effet, les bourgeons se forment de manière différente lorsqu’il s’agit d’un fruit à noyaux ou à pépins. Il est donc tout à fait logique que les tiges de ces deux catégories d’arbres ne croissent pas de la même manière et qu’il faut les tailler en fonction de leur aspect.

Quand tailler les arbres à noyaux ?

Abricotiers, pêchers, pruniers, cerisiers… sont des arbres qui supportent mal les gestes de la taille. Néanmoins, ils peuvent supporter une taille douce, bien faite et surtout réalisée au bon moment. Notez que les arbres fruitiers à noyaux ont la particularité de produire des fruits uniquement que sur les bois jeunes de l’année précédente ou de celle en cours. Les rameaux de cette catégorie de d’arbre fruitier  deviennent irréversiblement stériles après chaque production.

Il est donc conseillé de les tailler durant la récolte. Juste après la période de cueillette, vous pouvez prendre le temps d’éliminer certains rameaux de l’arbre car ils ne seront plus productifs. La bonne période pour lancer l’opération d’élagage ou de restructuration sur les arbres à noyaux est donc l’automne, entre fin aout et fin octobre pendant la récolte ou juste après. La sève redescend jusqu’aux racines pendant cette période. Cela évite les écoulements de sève.  Prenez le soin de mastiquer à vif les branches pour favoriser le processus de cicatrisation.

Vous pouvez aussi réaliser la taille en hiver si vous n’avez pas pu le faire avant mais retenez que la probabilité pour que votre arbre subisse une attaque est parasite est élevée. En février, vous pouvez effectuer la taille de formation sur les jeunes arbres. Mais attention il faut qu’elle soit faite hors de la période du gel. Pendant la période d’été, vous pouvez supprimer les rameaux qui ne portent pas de fruit ou les fruits qui sont visiblement en mauvais état : il s’agit de la taille en « vert ».

Quand tailler les arbres fruitiers à pépins ?

Comme l’indique leur nom, ce sont des arbres qui nous donnent les fruits à pépins.  Ils ont la particularité de porter de nouveaux fruits sur les rameaux à chaque année. Contrairement aux fruits à noyaux, le mécanisme de stérilité après une récolte ne s’applique pas. La période idéale pour procéder à la taille fruitière des arbres à pépins est la fin de l’hiver entre février et mars.

Notez qu’il faut toujours intervenir en dehors de la période de gel ; après que les feuilles aient chuté et bourgeons floraux aient commencé à apparaitre. En hiver, l’activité de la sève de ce type d’arbre fruitier est minimale car elle n’a pas encore fait sa montée. La taille hivernale favorise une meilleure cicatrisation. Vous pouvez effectuer une taille de suivi en été entre mai et mi-juillet sur les arbres fruitiers à pépins. Cela consiste en un léger pincement des branches.

Veuillez par contre à ne pas arracher les pousses qui sont des prolongements de la branche principale. Pour ce qui est de l’éclaircissage en été, ne vous fatiguez pas. Laissez mère nature jouer son rôle. Les fruits chétifs, mal formés ou momifiés tomberont d’eux même. Ramassez-les puis passez-les au composteur. Ce tri naturel permettra à votre arbre de ne porter que quelques deux fruits par bouquet ce qui assurera non seulement une belle récolte mais aussi son bien-être. Pour finir, tout cela participe du bon aménagement de votre jardin.

Arbres fruitiers : comment faire une taille de qualité ?

Pour réussir votre ouvrage, commencez à faire un premier nettoyage grossier au cours duquel vous supprimerez toutes les branches trop abimées ou mortes. Faites la même chose pour les fruits séchés, malformés ou morts qui pendent à l’arbre. Enchainez avec l’éclaircissage qui permet d’aérer et de permettre au soleil d’avoir accès direct sur le centre de l’arbre pour lui donner sa dose de luminosité. Arrachez donc les branches qui pointent vers l’extérieur de l’arbre. Épargnez uniquement celles qui se dirigent vers l’extérieur de l’arbre et qui ne seront pas un obstacle au rayons solaires. Coupez aussi les extrémités des branches conservées pour que la sève se répartisse équitablement pour donner de la vigueur à la branche.

Articles Similaires

Qu’est-ce que Peperomia Hope, et comment fonctionne-t-il ?

Qu’est-ce que Peperomia Hope, et comment fonctionne-t-il ?

Pourquoi les tronçonneuses ont été inventées ?

Pourquoi les tronçonneuses ont été inventées ?

Les différents avis sur la question de savoir combien de m² il faut par poule dans un poulailler

Les différents avis sur la question de savoir combien de m² il faut par poule dans un poulailler

Comment choisir un ensemble de mobilier de jardin

Comment choisir un ensemble de mobilier de jardin