Quels sont les facteurs à prendre en compte avant de choisir une cheminée ?

Quels sont les facteurs à prendre en compte avant de choisir une cheminée ?

La cheminée est chaleureuse à tous points de vue : elle constitue un ajout agréable à votre décor, un chauffage d’appoint et un lieu de rencontre pour les occasions familiales. Cependant, pour choisir l’idéal, vous devez d’abord vous familiariser avec les nombreux types de cheminées et déterminer celle qui répond le mieux à vos besoins.

Quelles sont les tendances en matière de cheminées pour 2022 ?

Le chauffage au bois ne sera plus jamais le même après 2022. Le 1er janvier, une nouvelle norme européenne entre en vigueur. La plupart des marques de cheminées et de poêles à bois seront liées à ces critères d’efficacité et d’émission de particules. Ces appareils de chauffage au bois offrent un choix durable à l’heure où la maison se veut plus verte, car ils sont moins polluants et plus efficaces que jamais. Leur fonctionnement n’a jamais été aussi simple, et leur design n’a jamais été aussi tendance. Il existe une société de cheminée et poêle à bois à Montauban, cette entreprise contribue à la protection de l’environnement.

Est-il préférable d’avoir une cheminée ouverte, une cheminée fermée ou un insert ?

Choisissez une cheminée à foyer ouvert si vous aimez voir les flammes danser et écouter le crépitement du feu. Cependant, comme seulement 10 à 15% de l’énergie produite est distribuée dans la pièce par rayonnement, ce type de cheminée ne fournit pas beaucoup de chaleur.

Il est préférable de chauffer avec un foyer fermé ou un insert. Un foyer fermé est constitué d’une chambre de combustion en fonte ou en briques réfractaires, entourée d’une vitre résistant aux hautes températures. Il existe également des foyers à double combustion qui transforment la fumée en chaleur de manière encore plus efficace. Enfin, l’insert permet d’améliorer le rendement d’une cheminée ouverte existante en y ajoutant un foyer fermé à dessus plat qui chauffe l’air frais ambiant et le rejette par convection dans la partie supérieure, qui diffuse ensuite la chaleur dans la pièce.

Existe-t-il une cheminée sans conduit ?

Que préférez-vous ? une cheminée rustique avec un manteau en bois, une cheminée authentique avec un manteau en marbre ou une cheminée moderne ? Il existe des cheminées adaptées à tous les styles de décoration intérieure, des plus opulentes aux plus discrètes. Si un conduit de fumée est nécessaire pour les cheminées traditionnelles, vous pouvez installer une cheminée chez vous sans conduit en choisissant une cheminée à gaz (certains modèles), une cheminée à l’éthanol ou une cheminée électrique. Ces derniers types, à la fois pratiques et esthétiques, procurent la chaleur d’un feu sans les contraintes d’une cheminée classique.

Quel est le meilleur combustible pour une cheminée : le bois ou le bioéthanol ?

Le type de combustible que vous choisissez détermine le style de cheminée que vous aurez. Si vous optez pour une cheminée à bois, vous devez choisir le bois approprié, un bois qui ne brûle pas trop vite et qui vous permet de chauffer la pièce de manière adéquate. Les meilleurs choix sont le chêne, le hêtre et le frêne. Les résineux (pin, sapin…), qui chauffent trop vite et bouchent le conduit de fumée, et les bois peints, laqués ou cirés, qui dégagent des fumées nocives, sont à éviter.

Si vous préférez une cheminée à l’éthanol (ou si vous n’avez pas pu ériger de cheminée et avez été contraint d’utiliser cette alternative), sachez que le bioéthanol – un liquide à base d’alcool dérivé de plantes sucrières – coûte environ 2 euros le litre. Par conséquent, il sera plus adapté à un chauffage d’appoint et sera moins rentable.

Le ramonage est essentiel pour un bon entretien de la cheminée

Quand on pense à une cheminée, on pense à… L’entretien ! Un ramonage régulier, qui consiste à nettoyer la paroi intérieure du conduit de cheminée pour éliminer la suie et les dépôts, est nécessaire. Les réglementations locales en la matière sont fixées par des arrêtés préfectoraux ou municipaux. Il doit être effectué au moins une fois par an, bien qu’il puisse être effectué plus fréquemment. La prestation professionnelle dure environ 20 minutes et coûte entre 40 et 80 euros selon le prestataire. Le prestataire de services vous délivre ensuite un certificat de ramonage, que vous devez conserver. Si vous êtes locataire, le ramonage est à votre charge.

Source : marieclaire.fr

Articles Similaires

Les avantages et les inconvénients des terrasses en bois

Les avantages et les inconvénients des terrasses en bois

Les deux meilleures plancha du marché

Les deux meilleures plancha du marché

5 conseils pour bien choisir son insert à granulés

5 conseils pour bien choisir son insert à granulés

Comment dimensionner un kit solaire autonome ?

Comment dimensionner un kit solaire autonome ?