Habitat / Maison

Salle multisensorielle et autisme : comment aménager une chambre sensorielle ? 

Salle multisensorielle et autisme

Aménager son mobilier afin que votre enfant atteint d’autisme puisse se stimuler est très important. Pour cela, vous pouvez fabriquer une salle sensorielle dans votre maison. Dans cette pièce chaleureuse remplie de divers stimulus, votre enfant se sentira bien et pourra développer ses capacités cognitives. Une salle multisensorielle lui permettra d’explorer et de découvrir l’espace qui l’entoure de manière éducative et thérapeutique. Dans cet article, nous vous expliquerons comment aménager une chambre sensorielle ? 

Qu’est-ce qu’une salle sensorielle ? 

Une salle sensorielle est un espace élaboré dans le but de fournir des éléments dotés de stimulations sensorielles à son enfant atteint d’un handicap. Cet environnement  soigneusement pensé et agencé pour favoriser le développement de la concentration et de la communication, permet de faire évoluer les activités sensori-motrices de l’enfant et contribue à la gestion de son comportement. On trouve très souvent ce type de salle dans les cliniques spécialisées. 

chambre sensorielle pour les troubles autistiques

Une chambre sensorielle pour les troubles autistiques 

Élaborer une chambre sensorielle pour son enfant atteint de troubles autistiques sera très bénéfique. Car à travers les différents éléments de la pièce, il pourra être stimulé. De plus, la chambre sera spécialement conçue pour son bien-être et sa sécurité. Par ailleurs, il existe des créateurs de mobilier adapté pour autisme qui fabriquent des meubles sensoriels que vous pourrez intégrer dans la chambre et même dans toute votre maison. 

Comment doit être la chambre multisensorielle ? 

Tout d’abord, vous devez créer un lieu de bien-être en faisant en sorte que la chambre soit chaleureuse et accueillante. Vous pouvez également mettre une petite lampe avec un éclairage tamisé afin que l’ambiance soit propice à la relaxation. Par la suite, vous allez choisir soigneusement des articles et des objets à intégrer dans la salle, ces derniers devront plaire à votre enfant. Très souvent, on retrouve ces éléments : 

  • Une balançoire : car elle fait très cocooning et est apaisante
  • Un mini trampoline
  • Un ballon d’exercice
  • Une couverture
  • Des lampes : attention, il ne faut pas que la lumière soit trop forte, favorisez les lampes aux couleurs douces et pastel
  • Une cabane
  • Un pouf.

Vous pourrez bien sûr intégrer d’autres éléments sensoriels à votre chambre. Et pour ce qui est de son agencement, il est recommandé de créer des espaces spécifiques pour chaque activité. Ainsi, il vous faudra définir 4 espaces

  • Le coin de repos et de sommeil 
  • Le coin des activités pédagogiques
  • Le coin jeu et amusement 
  • Le coin pour s’habiller.

La pièce doit être un environnement ordonné propice au calme. Afin de ne pas heurter l’hypersensibilité de l’enfant. 

Que faut-il éviter ? 

Il faudra veiller à ne pas diversifier les couleurs de la chambre ni mettre de motif tape-à-l’œil. Par ailleurs, pour que la salle sensorielle soit la plus agréable possible, les miroirs, les tissus en mouvement comme certains rideaux et les matières rugueuses sont déconseillés. Tout comme les odeurs fortes à l’exemple des diffuseurs d’odeurs ne sont pas souhaitables. 

Ainsi, si vous souhaitez élaborer une chambre multisensorielle pour votre enfant atteint de troubles autistiques, il faudra l’adapter de sorte qu’elle soit un lieu d’apaisement rempli de douceur et y inclure des éléments sensoriels comme des objets, du mobilier ou encore du visuel. 

Comments are closed.

You may also like