TOUT SAVOIR SUR LE MÉTIER D’AGENT DE SÉCURITÉ

TOUT SAVOIR SUR LE MÉTIER D’AGENT DE SÉCURITÉ

AGENT DE SÉCURITÉ OU VIGILE : QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ?

Le terme « agent de sécurité » est apparu dans la Rome antique, lorsque l’empereur Auguste a créé le corps des justiciers urbains, un corps spécialisé chargé de la police de nuit et de la lutte contre les incendies. Le terme de « justicier » s’est donc très tôt répandu, et il est encore largement utilisé aujourd’hui, notamment par les médias.

Le  » vigile  » s’est progressivement transformé en agent de sécurité sous l’influence notable des acteurs de la profession (entreprises de sécurité privée, syndicats) et de l’État français. Celui-ci a mis en place des évolutions légales et réglementaires et créé le Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS).

SPÉCIALISATION ET PROFESSIONNALISATION

Les métiers de la sécurité sont aujourd’hui largement reconnus pour leur utilité ainsi que pour l’expertise et l’efficacité de leurs intervenants, ils ont été largement professionnalisés et réglementés.

Les agents de sécurité sont formés aux spécificités des sites où ils interviennent en plus de la première formation nécessaire. On les retrouve désormais dans tous les domaines d’activité : aéroports, grands groupes industriels (notamment les sites classés Seveso), secteur tertiaire (immeubles de grande hauteur, parcs d’attractions, banques, théâtres, magasins…), ou encore lors de manifestations culturelles ou sportives.

Environ 12 000 agents de sécurité ont été mobilisés sur tout le territoire pour l’Euro 2016, et tout le monde se souvient de l’acte de cet agent de sécurité, qui a évité une énorme catastrophe au Stade de France en détournant l’un des trois assaillants.

QUALITÉS REQUISES

L’intégrité est l’attribut le plus important à posséder lorsqu’on travaille comme agent de sécurité. Chaque agent de sécurité privée doit avoir une éthique de travail irréprochable et une honnêteté sans faille.

Le sens de l’observation et la capacité à réagir rapidement sont également importants. La police est souvent capable d’interpeller des personnes mal intentionnées grâce à son attention aux nuances de son environnement de travail. Une conduite suspecte, des changements inattendus, doivent être identifiés rapidement afin de pouvoir réagir de manière appropriée.

Enfin, surtout dans les situations où il existe un risque d’agressivité, l’empathie et la capacité à garder le contrôle sont essentielles. Pour aider les agents de sécurité à comprendre et à désamorcer l’hostilité, une formation spécifique sur le traitement de l’agressivité a été conçue. Vous pouvez demander des devis agent de sécurité, cela vous permettra de peser le pour et le contre.

LES RESPONSABILITÉS DE L’AGENT DE SÉCURITÉ

La responsabilité première d’un agent de sécurité est de protéger les personnes et les biens. Cet objectif englobe à la fois les concepts généraux de sûreté (éviter les comportements malveillants) et de sécurité (prévention des événements accidentels, impliquant notamment l’intervention des premiers secours, et la lutte contre l’incendie).

Il est également chargé de veiller au respect des exigences de sûreté et de sécurité sur le lieu qu’il surveille (consignes, protocole de sécurité, etc.).

La mission de l’agent de sécurité est parfois confondue avec celle d’un réceptionniste, ce qui est une énorme erreur. La loi indique clairement que les professionnels de la sécurité privée ne doivent travailler que pour eux. Si vous ne respectez pas cette exigence, vous vous exposez à des conséquences juridiques pour prêt illégal de main-d’œuvre ou marchandage illégal (si l’employé concerné subit un préjudice).

La notion de coresponsabilité du donneur d’ordre (par exemple, une entreprise) par rapport aux actes illégaux de son prestataire de sécurité a été réaffirmée par les pouvoirs publics dans ce contexte. Les entreprises de sécurité privée, ainsi que leurs donneurs d’ordre, sont désormais conscients des sanctions encourues par les individus qui tentent d’échapper à leurs responsabilités sociales et/ou économiques.

Ainsi, toute action entreprise par un agent de sécurité en dehors du cadre de son emploi est sévèrement interdite.

UN FUTUR MÉTIER D’AGENT DE SÉCURITÉ

Au-delà de la mission traditionnelle de l’agent de sécurité, il est prévu de lui confier à l’avenir des activités complémentaires à celles de la police, comme c’est déjà le cas dans le domaine de la sécurité aéroportuaire. Quel que soit le contenu de ces futures missions, il ne fait guère de doute que ce métier est appelé à évoluer, et que les agents de sécurité participent déjà activement à la coproduction de la sécurité en étroite collaboration avec les pouvoirs publics.

Source : https://surete.securitas.fr/

Articles Similaires

Pourquoi faire appel à une société de sécurité privée pour défendre votre entreprise ?

Pourquoi faire appel à une société de sécurité privée pour défendre votre entreprise ?